Un dimanche sans soleil, mais au vert !

Sacré dimanche que voilà qui nous mena en Lot et Garonne, de-ci de-là, pour découvrir une ferme (enfin une propriété agricole avec canards à la clef, ici hébergés depuis le premier âge jusqu’à la fin tant attendue par ces franchouillards de consommateurs (dont évidemment je fais partie !). Puis après la visite, la vidéo, nous passâmes à la dégustation qui nous fit nous tourner sans ambages vers les étagères où se côtoyaient bien des produits plus alléchants les uns que les autres… Et que voilà notre porte-monnaie allant se vidant et nos bras s’alourdissant !

Super, nous repartîmes toutes et tous très heureux car la halte repas se rapprochait au fil des kilomètres, et arriva enfin le panneau du Temple sur Lot, qui nous fit à tous un tel effet que même les plus fatigués descendirent du car avec entrain ! Repas sympa, sauf que la plupart d’entre nous avaient depuis quelques lustres (à faible tension les lustres) dépassé la barre des cinquante ans et qu’il fut parfois un peu malaisé de grimper au premier étage pour savourer un repas agréable.

Le café bu, et sitôt « bec essuyé »,  nous reprîmes la route pour aller nous égarer dans un « maison du pruneau » dans laquelle nous n’étions pas conviés, puis roulant toujours roulant nous laissâmes Saint Antoine de Ficalba à notre gauche (cher village de mes enfantines vacances et des souvenirs de vieilles grands-tantes…) pour finir par enfin nous arrêter dans un « musée du pruneau » digne de la dénomination.

Visite, historique, assez marrant d’entendre les gens parler historiquement (il est vrai que l’on ne leur a pas demandé d’être des Historiens). Voyez donc comment je fais la distinction entre h et H ! Puis vidéo, puis dégustation, puis achats, puis l’autobus et le retour dans notre chère et bonne ville de Talence !

Donc un dimanche sans soleil mais avec beaucoup de joies d’être toutes et tous ensemble.

 

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»